Auto-diagnostic santé avec Google : Cybercondrie

Les médecins soulignent qu’ils sont de plus en plus confrontés avec des patients qui souffrent de cybercondrie.

Pour les personnes qui ne connaissent pas la signification de cette maladie très populaire aujourd’hui, la cybercondrie est un terme concernant l’habitude d’utiliser l’Internet pour rechercher les informations sur la santé, les soins de santé, la médication ou les traitements, que ce soit pour eux-mêmes ou pour d’autres individus concernant leurs symptômes de telle sorte qu’ils puissent faire un diagnostic médical, qui s’avère, le plus souvent de très sérieuses incompatibilités avec la réalité.

Le monde médical est alarmé depuis plusieurs années concernant l’utilisation des moteurs de recherche par les personnes curieuses et hypocondriaques qui n’ont pas de connaissances médicales, puisque les informations disponibles en ligne peuvent faire plus de mal que de bien. Ainsi, certains utilisateurs réalisent des recherches et trouvent pour conclusion de leur auto-diagnostic des maladies graves, ce qui peut avoir un impact significatif sur le psychisme des personnes.

Vous ne pouvez pas réaliser de manière simple un diagnostic avec les outils Internet puisque ceux-ci sont généralement peu adaptés à votre situation ou peuvent présenter des erreurs d’auto-diagnostic. Aujourd’hui beaucoup de personnes se renseignent avant sur Internet et débarquent avec certaines réponses chez le médecin et remettent en cause un diagnostic professionnel. Il faut savoir que les médecins ont une formation et des études très longues (souvent de plus de 10 ans) pour pouvoir répondre aux mieux à leurs patients, ce qu’Internet ne permet pas.

L’auto-diagnostic est aussi une forme de stress importante puisque les personnes se remettent en question avec des réponses qui ne sont pas forcément pertinentes et qui ne peut pas remplacer l’expérience d’un médecin par celle d’une recherche Google ou Bing est une erreur.

Publié dans Internet, Moteurs de recherche, Sujets de mémoire.