Risque Nucléaire : Tous concernés

Risque nucleaireDepuis quelques semaines, un lien circule sur Internet concernant les risques nucléaires et plus précisément la France.

Il semble que le risque nucléaire en France n’inquiète pas énormément de personnes actuellement, pourtant il y a un grand risque comme l’explique Greenpeace avec un lien qui présente une page avec une animation flash concernant les risques du nucléaire en France.

On y apprend par exemple que le premier pays nucléarisé au monde est la France. Vous avez bien lu, ce n’est pas les États-Unis, ni la Russie ou encore le Japon, mais bien la France. Il faut savoir qu’avec 58 réacteurs actuellement en fonctionnement, des dizaines d’installations civiles et militaires (sans compter celles secrètes), la France est bien le premier pays non pas industrialisé, mais bien nucléarisé.

Risque nucleaire zone Paris

Pour faire face à cela, beaucoup de procédures de sécurité existent et nous n’allons pas vous les détaillées, mais vous présenter celle qui est disponible en détail et avec animation depuis le site de Greenpeace.

Il faut savoir qu’il existe en cas d’accident nucléaire, des procédures pour protéger la population. L’État a ainsi mis en place des PPI. Vous n’avez peut-être pas entendu parler de cela, il s’agit des Plans Particuliers d’Intervention.

Pour simplifier la compréhension, les PPI ou Plans Particuliers d’Intervention, vont permettre d’aider les zones de population touchées par un problème nucléaire. Par exemple à 2 kilomètres autour de l’installation en détresse ou de la catastrophe si cela en est une, vous serez évacués le plus rapidement. Sachant qu’à 10 kilomètres vous serez confinés. On ne vous parle pas des histoires de pilules d’iodes ou autres complexités à connaître dans le cas d’accidents ou de détresse comme le nomme le site Greenpeace.

Il c’est avéré depuis longtemps après les accidents particulièrement de Tchernobyl et de Fukushima que les zones concernées par un accident nucléaire s’étendent non pas à 2 ou 10 kilomètres comme les PPI en parlent, mais plutôt de 100 à 300 kilomètres autour du lieu incriminé.

Nous vous laissons découvrir la phrase en citation depuis l’introduction de la page des risques nucléaires de Greenpeace, qui a été tirée de l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Zone Paris

Une fois cette introduction et la compréhension du problème, vous pouvez lorsque vous êtes avec l’application flash concernant le risque nucléaire du site de Greenpeace présenter votre numéro de département ou cliquer sur la carte de France. A partir de ce moment, une animation commence et vous présente la centrale nucléaire la plus proche de chez vous en photographie, avec le nombre de réacteurs, la puissance et l’année de mise ne service. Quelques secondes ensuite vous entendez une explosion et à ce moment la carte de France recule et vous découvrez les zones touchées en cas d’accident nucléaire. Les détails concernent la zone équivalente à Tchernobyl en verte (300 km), à Fukushima en rouge (100 km) et la zone PPI (10km).

Une fois l’animation flash découverte, on retrouve un tableau à gauche avec la centrale nucléaire, la population à 300km, la population en France à 100km et à 10 km. La question posée est donc si vous serez pris en charge ou pas.

Pour découvrir l’animation Flash : Greenpeace.

Publié dans E-Réputation, Écologie.