Facebook : Un datacenter au froid en Suède

Facebook DatacenterSitué proche du cercle polaire arctique, le prochain complexe de l’entreprise basée à Palo Alto devrait ainsi bénéficier d’un système de refroidissement plus facile que dans les pays chauds.

Le réseau social Facebook va bientôt avoir un datacenter au nord de la Suède, plus précisément à Luleå qui se situe à 62 miles du cercle polaire arctique à l’extrémité nord de la mer Baltique. C’est le premier datacenter de Facebook qui est hors États-Unis, ce qui est une première, mais qui va être intéressant pour le futur de l’entreprise, en ayant des serveurs à l’étranger cela permet de gagner en rapidité et de pouvoir avoir une meilleure image à l’international, comme aujourd’hui en Europe.

L’avantage d’un datacenter Facebook au nord de la Suède est d’utiliser l’air froid de la région pour le refroidissement des serveurs de manière plus économique et écologique. Comme l’explique l’article en source en anglais de Telegraphe, la température depuis 1961 n’a pas dépassé les 30° Celsius, soit 86° Faranheight plus de 24 heures. La température moyenne est quand même de 2° Celsius ou 35.6° Farenheight.

Facebook envisage ainsi de créer trois salles géantes pour héberger les serveurs, ce qui représente près de 11 terrains de football.

Pour découvrir la source de l’information et les détails, vous pouvez visiter le site anglais : Telegraph, on y découvre d’ailleurs une image de cette région qui permet de découvrir la neige et le climat de cette zone suédoise.

Publié dans Écologie, Réseaux sociaux.