Interview Olivier ANDRIEU : Abondance

L’un des plus médiatiques référenceurs a accordé une interview à l’équipe du Veilleur Stratégique.

Olivier ANDRIEU est un Consultant SEO indépendant dans le domaine de l’Internet connu par la majorité des référenceurs grâce à ses livres et son site Internet Abondance mais aussi avec ses conférences dans les différents forums qui se déroulent en France. Très médiatique et apprécié par les référenceurs de l’hexagone, il répond aujourd’hui à différentes questions qui pourront intéresser les professionnels.

 

Olivier ODORIZZI : Bonjour Olivier pourriez-vous vous présenter en quelques mots pour les lecteurs de Veilleur Stratégique ?

Olivier ANDRIEU : Bonjour :) Vous trouverez une présentation plus longue ici (http://docs.abondance.com/oa.html) mais disons que, depuis plus de 18 ans, tout ce qui tourne autour des moteurs de recherche me passionne. Je me suis mis à mon compte il y a 15 ans de cela et je propose une offre assez diversifiée d’audit, d’accompagnement, de livres, de formations, d’études, etc. autour des moteurs de recherche et du référencement. Et il y a encore tant à faire !

 

Pensez-vous qu’aujourd’hui un moteur de recherche pourrait détrôner Google Search ?

– Oui même si la liste des éventuels prétendants est courte, et une start-up oeuvrant dans ce domaine aujourd’hui sera plutôt du type « B2BBBGOBB » (born to be bought by Google or by Bing)… Des initiaves comme celle de Blekko me plaisent bien, mais ont-ils une chance face aux géants actuels ? Je ne crois pas non plus en Bing, encore moins en Yahoo!, qui a collectionné les erreurs dans le domaine du « search » depuis sa création. A mon avis, seuls des grands noms comme Facebook et Apple peuvent lutter actuellement contre Google, mais en ont-ils envie ?

 

Que pensez-vous de l’influence des réseaux sociaux sur les moteurs, sachant que certaines entreprises n’ont pas forcément besoin ce type de promotion (exemple : entreprises de bâtiment, imprimeurs, etc.) ?

– Je pense que les moteurs de recherche utilisent les réseaux sociaux comme un signal à part entière pour certain type de requêtes qui nécessitent par exemple la prise en compte d’articles-phares d’un domaine ou de site faisant autorité sur une thématique, etc. Certains métiers n’ont pas besoin d’une visibilité sur les réseaux sociaux et cela ne devrait pas les pénaliser, puisque les requêtes visées par eux ne devrait pas représenter un poids fort au niveau du signal « réseau social » pour les moteurs…

 

Que pensez-vous des entreprises qui vendent encore du référencement simple (uniquement l’indexation dans les moteurs) alors que celui-ci est gratuit ?

– Ben ce sont des escrocs, pourquoi ? :-)
Pire encore : faire payer « la soumission aux moteurs de recherche » est une hérésie alors que ça fait des années qu’on ne soumet plus son site aux moteurs à l’aide du formulaire adéquat mais qu’on travaille sur les backlinks et d’autres systèmes pour obtenir une indexation rapide et la plus complète possible.
Ceci dit, je pense qu’il y a autant de margoulins dans le domaine du SEO que dans d’autres métiers… Hélas…

 

Beaucoup de personnes parlent du black-hat, avez-vous un avis à ce sujet ?

– Pour parler de black-hat, il faudrait d’abord le définir, ce qui n’est pas simple… Mais j’ai plutôt tendance à dire que c’est un « mode de vie » avant tout, à chacun de choisir sa voie. Pour ma part, j’ai choisi de suivre un certain nombre de « guidelines » dictées par Google, d’autres ont envie de tenter avant tout et en priorité de les outrepasser. Je le comprends et je pense même que ça peut faire avancer les choses, si la communication se met en place sur les résultats obtenus. Mais c’est pour moi avant tout un état d’esprit dans un monde qui n’est pas manichéen… C’est souvent une démarche très personnelle de porter un chapeau d’une couleur ou d’une autre…

 

Quels conseils auriez-vous pour les référenceurs débutants ?

– Beaucoup lire. Beaucoup tester. Etre humble. S’adapter chaque jour. Se remettre en cause à chaque instant. Ce sont à mon avis les principales qualités d’un référenceur. Rien n’est jamais acquis, ce qui fait la beauté de ce métier, où on apprend chaque jour. C’est aussi ce qui en fait parfois le côté un peu épuisant… :-)

 

Avez-vous des conseils pour réaliser la veille SEO pour les nouveaux référenceurs ?

– Le web regorge de fils RSS, de sites web, d’infos intéressantes. Prenez une heure par jour pour savoir ce qui se dit par ailleurs et confrontez les infos reçues entre elles et avec vos propres tests et données. Participez aussi à des journées comme le SEO Campus ou les « soirées apéro » de l’association SEO Camp, qui permettent de rencontrer d’autres personnes qui font le même métier. C’est bon aussi de discuter devant un verre de bière, ça rend la veille plus conviviale… :-)

 

Quels sont selon vous les points les plus importants pour un référencement de qualité pour une entreprise qui souhaite augmenter le trafic de leur site ?

– Tout d’abord, qu’on le veuille ou non, la qualité du contenu. Il est devenu quasi impossible de référencer un site web sans contenu textuel ou avec des textes peu intéressants. Ou alors c’est une galère sans nom… Le référencement, c’est mettre en lumière un contenu de qualité auprès des moteurs de recherche. Il est donc capital de travailler à la qualité du contenu proposé. La quantité est aussi importante : on s’aperçoit vite que plus le site est « gros », plus le référencement est simplifié. Les « petits » sites (moins de quelques dizaines de pages) sont devenus extrèmement difficiles à référencer ou alors sur des requêtes très peu concurrentielles.
Ensuite, bien sûr, la « règle des 3 C » : un Contenu de qualité, écrit pour les internautes mais pensé aussi pour les moteurs (titre, chapo, intertitres, mots en gras etc.), un Code HTML optimisé (structure Hn des pages, balise TITLE, meta description…) et une Conception qui fait en sorte que le site est en « journée portes ouverts » pour les moteurs. Le tout servi avec une rasade de bons backlinks…

 

Quelle est la clé de la promotion pour vous d’une entreprise dans le monde de l’Internet ?

– Savoir ce qu’elle veut faire sur le Web et faire en sorte que son site serve ces objectifs. On voit encore trop d’entreprises qui vont sur le web sans trop savoir pourquoi… Difficile, dans ce cas, d’établir une stratégie cohérente sur cette base… Le référencement et la visibilité sur les moteurs est avant tout là pour servir une stratégie de communication online globale…

 

Sachant que votre anniversaire était il y a peu, peut-être souhaiteriez-vous passer un message ?

– Oui je viens de connaître le passage à la cinquantaine. Comme cadeau ma compagne va m’offrir… un Panda en peluche, c’est d’actualité !! :-)))). Sérieusement, je suis très heureux des années que je viens de passer sur le Web depuis 1993. J’espère que les suivantes seront aussi intéressantes et passionnantes et que je pourrai continuer à diffuser le plus largement possible les informations sur les moteurs de recherche et le SEO !

 

Olivier ODORIZZI : Merci Olivier d’avoir répondu aux différentes questions de l’interview et Joyeux Anniversaire pour vos 50 ans.

Olivier ANDRIEU : Merci à toi et longue vie à ton site !!

Publié dans Interviews, Référencement.